Eglise St. Martin de Doue

Région: Île-de-France à Doue

Epoque:

Curieuse cette butte placée en plein milieu d’un plateau ! La formation est donc faite dans la roche calcaire (marne) au sommet, de sable en son milieu (où affleurent de nombreux fossiles marins : le plus souvent des planorbes ou des limnées, mais aussi des dents de requins), ainsi que d’autres types de roches sédimentaires. Le sable disponible a fait l’objet d’une petite exploitation.

La légende dit que Gargantua, le géant du roman de Rabelais, avait du sable dans sa botte et la vida à cet endroit, ce qui aurait formé la butte de Doue. Sa position atypique la fait fréquemment référencer en tant que « Phare de la Brie » ou encore « Lanterne de la Brie ».

Quant à St-Martin, la fondation de cette église daterait du XIIIe siècle. La nef plafonnée et flanquée de bas-côtés voûtés ouvre sur le chœur et le chevet du XIIIe siècle. Ce dernier, éclairé par les hautes baies de l’abside, soutient une voûte octogonale. Un clocher surmonté d’une flèche s’élançait au-dessus de la croisée du transept jusqu’en 1827. Détruit par la foudre, il a été remplacé par une tour placée au-dessus du porche.
Au XVIe siècle, l’église est remaniée. Au XVIIe siècle, la famille de Harville récupère la paroisse. Le dernier seigneur, le général d’Harville, militaire et homme politique, écuyer de l’Impératrice Joséphine, a été inhumé dans le cimetière en mai 1815. Sa tombe y est toujours visible.



Localisez sur la carte

> A voir également dans un rayon de 10 km

Patrimoine entre 2 Morin, association pour la conservation du patrimoine

> Accès direct aux portraits et contenus des Ambassadeurs de l'Association...

Soutenir par un don