Ancienne papeterie du Marais

Région: Île-de-France à Jouy-sur-Morin

Epoque:

Les sources les plus anciennes de l’installation de moulins sur le Grand-Morin remontent au 16ème siècle. Déjà, des moulins à papier étaient construits entre Jouy-sur-Morin et Coulommiers. Parmi ces moulins, celui de Sainte-Marie, ou du Gué-Josson, prit une certaine ampleur.

En 1785, Louis Delagarde, propriétaire des Papeteries du Marais, devint gérant des papeteries d’Arches dans les Vosges, près d’Epinal. De 1791 à 1795, les assignats sont fabriqués à Jouy-sur-Morin. Peu à peu ces unités de fabrication se modernisèrent et les machines à papier remplacèrent la fabrication manuelle.

En 1828, Félix Delagarde fonde les « Papeteries du Marais et de Sainte-Marie ». Cette société comprend alors treize moulins. En 1953, les usines d’Arches, de Johannot, du Marais et de Rives fusionnent en une seule société : ARJOMARI. ARJOMARI a désormais intégré le groupe international ARJO-WIGGINS APPELTON, et l’usine s’est spécialisée dans la production de papiers spéciaux. Depuis, l’unité de production a intégré le groupe canadien CASCADES.

A l’exception d’une seule unité, les usines de groupes présents dans la vallée sont aujourd’hui fermées. Deux d’entre elles, situées à Boissy-le-Châtel, connaissent une reconversion en étant investie par la Galleria Continua, galerie privée d’art contemporain, et par Lucy et Jorge Orta, plasticiens contemporains, qui y fabriquent et y déploient leurs installations.



Localisez sur la carte

> A voir également dans un rayon de 10 km

Patrimoine entre 2 Morin, association pour la conservation du patrimoine

> Accès direct aux portraits et contenus des Ambassadeurs de l'Association...

Soutenir par un don